8 octobre 2023
Geostudy
by Geostudy

L’essai Lefranc est une méthode largement utilisée pour mesurer la perméabilité des sols, un paramètre essentiel à connaître pour garantir la stabilité et la durabilité des ouvrages de construction, ainsi que pour orienter les travaux de reconnaissance géotechnique.

Dans cet article, vous saurez tout ce qu’il y a à connaître sur cet essai innovant et son rôle dans la détermination du coefficient de perméabilité des matériaux terrestres.

Cliquez ici pour planifier votre essai Lefranc avec GeoStudy.

Qu’est-ce que l’essai Lefranc ?

L’essai Lefranc est une méthode opératoire de mesure de la perméabilité des sols in situ, c’est-à-dire directement sur le terrain. Il permet de déterminer le coefficient de perméabilité des différentes catégories de sols, allant des argiles aux sables. Ce coefficient est caractérisé par la quantité d’eau (en mètres cube) traversant un mètre carré de sol en une seconde, pour autant que le gradient hydraulique soit égal à 1 (pression appliquée double la hauteur).

Essai lefranc : tout savoir sur la mesure de la perméabilité in situ 2
Essai Lefranc : Tout Savoir Sur La Mesure De La Perméabilité In Situ 8

Pour quelles raisons mesurer mesurer la perméabilité d’un sol ?

La mesure de la perméabilité in situ est importante pour diverses raisons, notamment pour la conception et la construction de structures telles que des fondations, des murs de soutènement et des remblais. Des mesures précises de la perméabilité des sols peuvent garantir la construction sûre et stable de ces structures, ainsi qu’une bonne gestion des ressources en eaux souterraines. Aussi, la mesure de la perméabilité in situ peut fournir des informations précieuses pour les efforts de surveillance environnementale et d’assainissement, tels que l’évaluation de la contamination des eaux souterraines et la conception de systèmes d’assainissement.

Déroulement de l’essai Lefranc

L’essai Lefranc se déroule en plusieurs étapes clés, permettant d’évaluer avec précision la perméabilité des sols sur un site donné.

Mise en place d’un piézomètre

Pour réaliser un essai Lefranc, il est préalablement nécessaire d’installer un tube crépiné dans le sol à étudier. Ce dispositif permet de mesurer le niveau de l’eau souterraine et d’évaluer l’influence des paramètres hydrauliques sur la zone étudiée.

Choix du plan d’eau pour la mesure

Lors de cette étape, on détermine le niveau d’eau à partir duquel on effectuera les mesures de perméabilité. En général, on choisit un niveau situé à mi-hauteur entre le niveau initial de l’eau souterraine et le fond du forage.

Réalisation de l’essai de perméabilité

L’essai consiste à injecter de l’eau dans le forage à l’aide d’une pompe immergée, tout en surveillant la montée de l’eau à l’intérieur du tube à l’aide d’une sonde. Une fois que le niveau d’eau dans le piézomètre a été stabilisé, on mesure le débit d’injection ainsi que la pression de l’eau au fond du forage. Ce débit permet par la suite de calculer le coefficient de perméabilité pour les différents sols étudiés.

  • Injection initiale : On commence par injecter de l’eau à faible débit (< 1 L/min) jusqu’à ce que l’eau atteigne le niveau choisi précédemment.
  • Période de stabilisation : Ensuite, il est important de maintenir un débit constant pendant plusieurs minutes, afin de s’assurer que l’eau a bien pénétré la formation et que les mesures seront correctes.
  • Mesure des paramètres hydrauliques : En fin d’essai, on observe la pression de l’eau au fond du forage et son débit, qui seront utilisés pour déterminer le coefficient de perméabilité.
Essai lefranc : tout savoir sur la mesure de la perméabilité in situ 4
Defocus Sand Background. The Middle Part Is Dry And The Edge Is Wet Sand. Earth Ground. Out Of Focus.

Calcul et interprétation des résultats de l’essai Lefranc

Le coefficient de perméabilité (k) est obtenu à partir des données recueillies lors de l’essai, en suivant une formule spécifique qui prend en compte le débit d’injection d’eau, la hauteur d’eau dans le piézomètre et la surface du forage. Cette grandeur permet ensuite de classer les sols selon leur degré de perméabilité :

  1. Sols très peu perméables : k < 1×10-9 m/s (argiles)
  2. Sols peu perméables : 1×10-9 m/s ≤ k < 1×10-7 m/s (limons)
  3. Sols moyennement perméables : 1×10-7 m/s ≤ k <1×10-6 m/s (sables fins à sables grossiers)
  4. Sols très perméables : k ≥ 1×10-6 m/s (graviers et cailloutis)

Ainsi, l’essai Lefranc est un outil indispensable pour les ingénieurs, géotechniciens et hydrogéologues lors des travaux de reconnaissance des terrains, notamment en vue du choix des techniques adaptées pour la construction d’infrastructures. Grâce aux données recueillies et au calcul du coefficient de perméabilité, il est possible d’adapter avec précision les travaux nécessaires pour garantir la solidité et la stabilité des ouvrages réalisés sur différents types de sols.

Pourquoi choisir l’essai Lefranc ?

Plusieurs méthodes existent pour mesurer la perméabilité des sols, mais l’essai Lefranc se distingue par sa facilité de mise en œuvre, sa rapidité et son coût modéré. De plus, cette méthode présente l’avantage de fournir des résultats fiables et représentatifs des caractéristiques du sol étudié, permettant ainsi une meilleure prise en compte des risques géotechniques lors de la réalisation d’un projet.

Cependant, ce test présente également certaines limites, notamment sa sensibilité à l’hétérogénéité du sol et le potentiel de perturbation du sol lors de l’injection d’eau. Malgré ces limites, le test de Lefranc reste un outil largement utilisé et précieux pour la mesure de la perméabilité in situ, en particulier dans les situations où d’autres méthodes ne sont pas réalisables ou pratiques.

Essai lefranc : tout savoir sur la mesure de la perméabilité in situ 6
Essai Lefranc : Tout Savoir Sur La Mesure De La Perméabilité In Situ 9

Applications du test de Lefranc dans divers domaines

La géotechnique et la construction

L’essai de Lefranc est une méthode largement utilisée dans divers domaines, notamment la géotechnique et la construction. Dans le domaine de l’ingénierie géotechnique, l’essai Lefranc peut fournir des informations précieuses sur la perméabilité des sols et des roches, aidant ainsi les ingénieurs et les entrepreneurs à concevoir et à construire des structures sûres et stable. En mesurant la vitesse à laquelle l’eau s’écoule dans le sol, le test Lefranc peut également aider à identifier les problèmes potentiels de drainage et d’infiltration, permettant ainsi la mise en œuvre de mesures d’atténuation appropriées.

Environnement et assainissement

Dans le domaine des sciences de l’environnement et de l’assainissement, l’essai Lefranc peut être utilisé pour mesurer la perméabilité des sols et déterminer le potentiel de contamination ou de pollution à se propager à travers le sol. En comprenant la perméabilité des sols, les scientifiques et les ingénieurs peuvent concevoir des stratégies d’assainissement efficaces pour traiter les sites contaminés et prévenir d’autres dommages environnementaux. Le test Lefranc peut également être utilisé pour évaluer l’efficacité de diverses techniques de stabilisation des sols, comme l’utilisation d’additifs chimiques ou de géotextiles.

Industries pétrolières et chimiques

Cet essai est également couramment utilisé dans les industries pétrolières et chimiques pour mesurer la perméabilité des formations rocheuses et évaluer le potentiel d’extraction de pétrole et de gaz. En comprenant la perméabilité de la roche, les ingénieurs peuvent concevoir des stratégies efficaces de forage et d’extraction pour maximiser la production et minimiser l’impact environnemental. Enfin, le test Lefranc peut être utilisé pour évaluer l’efficacité de diverses techniques de stimulation de puits, telles que la fracturation hydraulique, pour améliorer la perméabilité et augmenter les taux de production.

Dans l’ensemble, le test Lefranc est un outil précieux pour mesurer la perméabilité in situ et a une large gamme d’applications dans des domaines variés.

Posté dans Étude de sol
Précédent
Tous nos articles
Suivant
Geostudy, votre partenaire de confiance pour votre projet géotechnique.

Nos équipes réalisent des missions utiles à l’intérêt de tous. Nous proposons un large choix de prestations et nous sommes joignable de 8h à 21h30 tous les jours de la semaine y compris le dimanche et les jours fériés.

Prendre Contact

(+33) 6 51 84 60 40

contact@geo-study.fr